Synthèse du 27 janvier 2017

Publié le par collectif anti-gaz de schiste des Arcs sur Argens

Avis de tempête sur le climat !

L'Argentine ressuscite l'exploitation du gaz de schiste en Patagonie, à Vaca Muerta, deuxième plus grosse réserve de gaz de schiste au monde, derrière la Chine et devant l’Algérie et les Etats-Unis.

Avis de tempête sur le climat !

L’investissement dans le pétrole de schiste repart aux Etats-Unis : « dans l’Ouest du Texas et l’Est du Nouveau –Mexique c’est la ruée des pétroliers sur le Bassin Permien : des sept grandes régions des Etats-Unis (Bakken, Eagle Ford, Haynesville, Marcellus…) suivies par l'Agence d'information sur l'énergie (AIE), le Bassin permien est [en effet] de loin la plus dynamique et la plus prometteuse. Certains gisements y sont parmi les moins coûteux à exploiter de la planète, à 40 dollars par baril. » (Le Monde du 21 janvier)

Avis de tempête sur le climat !

Trump détricote le travail environnemental d'Obama et relance le projet d’oléoduc Dakota Access qui menace les Sioux du Dakota, ainsi que l’oléoduc Keystone XL qui doit relier les champs de sables bitumineux de la province canadienne de l’Alberta aux raffineries américaines du golfe du Mexique.

Au Royaume-Uni, malgré l’opposition croissante des habitants au gaz de schiste, avis de tempête sur la forêt de Sherwood menacée par le pétrolier Ineos, celui-là même qui a promis de faire des habitants qui accepteraient un puits dans leur jardin des « fermiers millionaires »… et dans le Lancashire, l’entreprise Cuadrilla a entamé début janvier des travaux préparatoires et espère commencer la fracturation hydraulique en avril.

Chez nous retour du serpent de mer de la réforme du code minier.

Annoncée depuis cinq ans, elle aurait dû faire l’objet d’un projet de loi du gouvernement, en vue de son harmonisation avec la charte de l’environnement. Ne voyant rien venir, les députés ont eux-mêmes remis l’ouvrage sur le métier et ont voté mercredi 25 janvier dans cette réforme une disposition qui interdit l'exploration et l'exploitation "par quelque technique que ce soit" des hydrocarbures non conventionnels ".

Victoire ? Pas encore et de loin !

  • Le texte n’est pas à l’ordre du jour du Sénat et ne devrait donc pas être adopté définitivement avant la fin de la législature. Qu’en restera-t-il après les élections ?
  • Le texte voté exclut en outre de l'interdiction les hydrocarbures gazeux contenus dans les couches de charbon, appelés gaz de couche ou gaz de houille, pour lesquels la fracturation hydraulique est la seule technique disponible et surtout la seule rentable. (Ne pas confondre avec le grisou!)

Nous sommes solidaires du Nord de la France et de la Lorraine, où un quatrième forage est en cours à Lachambre.

NOUS RESTONS VIGILANTS, MOBILISES ET SOLIDAIRES !

A NOTER DANS VOS AGENDAS

  • Le pique-nique dimanche 21 mai,
  • La date de notre « AG », repoussée au 14 octobre afin de pouvoir tenir compte des retombées des élections présidentielles.
  • Et bien sûr notre présence comme d’habitude à la journée des associations en septembre.
  • Notre projet de projection du film Frackman est repoussé pour des raisons financières : nous attendrons qu’il soit distribué en France, le réalisateur Richard Todd nous tiendra au courant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article